RECHERCHER   
1189 produits testés 

Accueil > Téléviseurs plats

Sony KDL46HX920

8/10
Design
Rendu 2D
Contraste
Ergonomie

Difficile à régler
3D peu convaincante
Prix

Le moins que l’on puisse dire c’est que le constructeur japonais connait un début d’année difficile entre des modèles qui peinent à convaincre, surtout en 3D, un PlayStation Network qui subit la plus longue (et historique) panne de son histoire et des usines dans un état critique suite au tremblement de terre. C’est donc avec plaisir que nous avons accueilli la sortie du successeur tant attendu du HX900. Sur le papier, ce nouvel opus est alléchant, avec des spécifications inégalées et des fonctionnalités jamais vues. Commençons par l’évidence : l’écran est bien évidemment en forme de monolithe, design haut de gamme cher à Sony. La large surface de ce 46 pouces est recouverte d’une plaque de verre fumée. C’est magnifique, surtout couplé à un rétro-éclairage local permettant de faire tomber la luminosité à zéro dans les zones sombres. Par contre, l’écran n’est pas vraiment fin, conséquence immédiate de l’adoption de ce rétro-éclairage matriciel.

Sony a travaillé l’ergonomie en offrant des fonctionnalités inédites parmi lesquelles on trouve non seulement la détection de présence, mais aussi la détection de proximité. Lorsque l’on se place trop près de l’écran, l’image devient noire et le téléviseur vous demande fermement de vous éloigner. On nous dit que c’est « pour protéger les enfants ». Pourquoi pas. Si vous n’êtes pas convaincu, vous pouvez toujours le désactiver. Dans le même ordre de grandeur, l’écran peut a priori détecter si vous vous vous êtes assoupi et éteindre l’écran, une idée pratique pour ceux qui s’endorment devant leur série favorite mais cela risque de faire passer la nuit sur le canapé... Pour le reste, on retrouve une nouvelle définition de l’interface X-media cross bar permettant de naviguer dans les menus. Elle est plutôt rapide et pratique. Les options sont très avancées parfois, trahissant la destination technophile de l’engin. On ne peut s’empêcher de sourire devant la dénomination très « Minority Report » de certaines options comme le « Générateur de réalité » par exemple. L’équipement est donc vraiment complet. Passons outre les connecteurs historiques, mais sachez toutefois qu’ils requièrent tout de même un adaptateur supplémentaire livré avec l’écran. L’écran est en effet trop fin pour une prise Péritel. L’appareil intègre Qriocity, le portail de vidéo à la demande et de musique en ligne le plus abouti que nous ayons vu à ce jour. On peut y regarder les films en HD avec une qualité vraiment acceptable. La sélection de chaînes Internet est toujours aussi hétéroclite et peu intéressante dans l’absolu mais curieusement, le contenu en définition standard affiché sur l’écran reste de bonne qualité. On peut également enregistrer ses émissions sur disque dur externe par l’USB. L’écran nous a été livré avec une petite caméra USB équipée d’un capteur de type téléphone portable et de micros pour la visioconférence sous Skype.

Côté performances, l’appareil est plutôt bien réglé par défaut, le préréglage cinéma caché sous le bouton scène fait des miracles pour le rendu des couleurs. Les tons chair sont justes et le contraste vraiment impressionnant, avec un niveau de noir qui descend extrêmement bas en effet. Toutefois, la dalle de verre reste sujette aux reflets en journée. Hélas, en dehors de la colorimétrie, le téléviseur Sony est vraiment difficile à régler. C’est le cas par exemple du MotionFlow. Sur Off, l’image est saccadée. Mais sur toute autre position que standard, cette option introduit un motif en colonne absolument insupportable. C’est un gros souci et nous avons mis du temps à trouver ce qui clochait. L’option étrangement nommée « Création de réalité » est intéressante mais le mode manuel est préférable et sans dépasser 10 sur le curseur. Dans ce cas, on profite de textures un peu plus fines sans artefacts pénalisants. Certaines options sont aussi quasiment inutilisables. Évitez par exemple les « Couleurs naturelles » qui sont tout sauf naturelles. Les tons chair deviennent ridicules et à moins que vous aimiez voir tous vos acteurs avec du rouge à lèvre, c’est à éviter. Les Blu-ray offrent un rendu très fluide. Nous vous recommandons pour une fois l’utilisation du rétro-éclairage localisé qui a peu d’impact sur la colorimétrie et rend le contraste nettement meilleur. Quid de la définition standard ? Ça n’a jamais été le fort de Sony, mais pour une fois la mise à l’échelle est de bonne qualité. L’amélioration de contour est à éviter, l’image de départ est trop floue pour que le téléviseur puisse en extraire quoi que ce soit d’utile. À signaler que l’écran est plutôt convaincant pour le jeu vidéo, avec notamment une bonne réactivité.

Le relief nous a posé problème. Et pour un écran ultra haut de gamme, ça fait désordre. Avec un Blu-ray 3D, c’est déjà délicat. Une fois la galette dans le lecteur, on chausse les lunettes… et ça ne fonctionne pas. Il faut en effet activer la compensation de mouvement, sinon l’image clignote dans tous les sens, y compris sur les sources lumineuses présentes dans la pièce. Pourquoi n’est-ce pas activé par défaut ? Mystère. Au-delà de ce simple désagrément, le fait est que la 3D reste assez timide. C’est propre, il y a peu d’images fantômes et une fois le MotionFlow réglé, le scintillement est supportable. Mais les niveaux de profondeur ne sont pas aussi marqués que sur les plasmas Panasonic qui restent notre référence pour l’instant en 3D. Le jaillissement est très propre également, mais la sensation de relief n’est pas aussi franche que sur les plasmas, là encore. Ajoutez à cela les lunettes Sony toujours aussi pénibles et exigeantes dans le port de tête et vous comprendrez que nous sommes dubitatifs. Bref, pour un écran de ce prix, la déception est de mise. On attendait mieux du constructeur japonais, mais on pourra se consoler avec un rendu de qualité sur les Blu-ray.

Par Benoît Dupont

Technologie LCD/LED local dimming
Taille 46-47 pouces
Résolution Full-HD
Latence N.C.
Contraste N.C.
Luminosité N.C.
Tuner TNT HD
Connectiques 4 HDMI, YUV, 3 USB host, Péritel, DLNA


Le comparateur
Aucun produit sélectionné
Les derniers tests
Téléviseurs plats Philips 47PFL6907
Appareils photo Panasonic Lumix LX7
Moniteurs AOC E2343Fi
Téléphones mobiles BlackBerry Curve 9380
Casques AKG K550
GPS TomTom Start 20
Enceintes iPod JBL On Beat
Les tests les plus consultés
Téléviseurs plats Sony KDL40EX700
Téléphones mobiles Nokia C3-00
Casques AKG K 430
Téléviseurs plats Sony KDL40EX720
Appareils photo Pentax K-x
Téléviseurs plats Sony KDL40HX800
Téléviseurs plats Sony KDL-40W5500